AccueilS'enregistrerConnexion
Bienvenue à nos nouveaux membres, n'oubliez pas de vous présenter ici

Partagez | 
 

 La femme doit elle enseigner ce qu'elle apprend, même si sa situation ne le permet pas?

Aller en bas 
AuteurMessage
Laura <3
Admin
Admin
avatar

Messages : 933
Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 28
Localisation : Quelque par...

MessageSujet: La femme doit elle enseigner ce qu'elle apprend, même si sa situation ne le permet pas?   Mer 13 Juin - 21:23

Quel est le rôle de la femme prédicatrice qui dit: "Le Messager d'Allah (paix et bénédiction de Dieu sur lui)dit: "transmettez de moi ne serais ce qu'un verset" et dit:"Quiconque dissimule une science, elle lui servira de bride le jour de la Résurrection"? La femme doit elle enseigner ce qu'elle apprend, même si sa situation ne le permet pas?



Réponse de Cheikh Muqbil Ibn Hâdi al-Wâdi-î:


Je lui conseille d'étudier dans Les jardins des vertueux, al-Lu'lu'wal-marjân fimâ ittafaqa 'alayi al-Shaykhân et des verset coranique, ainsi que de se mettre à prêcher parmi les femmes.
Elle doit [préserver] si elle voit qu'elle a une influence, même si elle délaisse certaines de ses taches (1)
Le ennemis de l'Islam vont au des montages et en des lieux, ils traversent des steppes et déserts pour appeler les musulmanes à l'athéisme, au christianisme ou à d'autre doctrines impies.
Nous devrions donc appeler à Allah, être assidus et nous appliquer.
Il n'est pas permis qu'une femme se lève et fasse un sermon entre les hommes ni qu'elle enseigne aux hommes, car elle est une tentation, comme précité.
Elle enseigne plutôt ses sœurs ainsi que les petits enfants dont l'age est de sept, dix ans, ceux qui n'éprouvent pas de désir pour les femmes.
Pour ce qui est de se lever au milieu des hommes pour les sermonner et leur faire prêche, alors non, ceci n'est pas permis (2)
Elle doit remplir son devoir auprès des femmes.
Le plupart des femmes musulmanes croient en autre qu'Allah.
L'une invoque Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée), une autre al-Hasan, une autre al-Husayn,etc.
Il y a peut être des femmes musulmanes qui- si elles sont victimes d'injustice- regarde le ciel et disent: "Regarde Allah comme ils embrassent toutes choses", pensant que le ciel est Allah.
Nous avons et vous avez besoin d'assiduité et d'application dans la prédication auprès des femmes.
C'est un grand bien.
Et c'est Allah que nous implorons l'aide.
Il en va de même pour le prêche par écriture.
Elle doit choisir pour l'écriture, un verset coranique et un hadith authentique du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui).
Ces paroles - celles des gens- ces propos indistincts, ces philosophies ne servent à rien.
Elle ne doit pas non plus faire le prêche via un microphone, car la voix de la femme est une tentation.


(1)A condition que ceci ne gâche pas ce qui est plus important et plus obligatoire, notamment les droits de son mari et ses enfants.
(2)Quant à l'enseignement d'une femme à un homme, ceci a eu lieu au temps des prédécesseurs, avec ses conditions légales, à savoir sous forme de questions réponses derrière un voile et sans complaisance dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://salon-des-musulmanes.1fr1.net
 
La femme doit elle enseigner ce qu'elle apprend, même si sa situation ne le permet pas?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'herbe est elle plus verte chez le voisin ?
» J'ai abusé d'elle ... Sorry
» MA FILLE,MES CHAUSSURES ET SARAH
» [Sondage] La ps2 est-elle morte
» Prendre la vie comme elle vient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Islam en général :: Fatwas :: La recherche de la science-
Sauter vers: